Miellerie MANDARD
Miellerie MANDARD
04.94.68.05.10 
04.94.68.05.10 
Jean-Philippe MANDARD
        Qui s'y frotte... 

     Plus récemment, j'étais en train de récolter du miel dans un champ éloigné de toute habitation.  
     Nos chères abeilles sont inoffensives quand elles sont en train de butiner dans votre jardin, à moins bien entendu que l'on en attrape une comme le font parfois les enfants. Dans ce cas, elle pique défensivement la main qui l'agresse mais en aucun cas les abeilles qui sont autour ne participent à l'agression. 
     Par contre, lors de nos interventions sur la ruche, particulièrement pour récolter du miel, un équipement de protection s'impose, car c'est cette fois collectivement qu'elles défendent leur bien. 
     Donc ce jour là, je récoltais mon, enfin leur, ou plutôt notre, miel. Tout à coup surgit une dame au bout du champ. Elle avance en gesticulant, cramoisie de colère, vociférant à mon encontre. Elle m'hurle que sa piscine est pleine d'abeilles et que je dois déguerpir !!! Je me mets aussitôt à hurler à mon tour la suppliant de faire demi-tour et de ne pas approcher du rucher en effervescence. Rien n'y fait, elle vient droit sur moi, sourde à mes mises en garde. Les abeilles sont une troupe qui n'écoute pas souvent mes ordres, et inévitablement elles reconduisent peu poliment cette dame en dehors du rucher, non sans lui laisser quelques dards en souvenir... 
     Madame, si vous lisez ces lignes, je puis vous affirmer que je ne me suis jamais réjoui de ce qui vous est arrivé. Je veux quand même vous préciser que les abeilles dans votre piscine étaient là simplement pour boire. Qu'elles ne venaient pas forcément de mon rucher mais peut-être aussi de quelque ruche sauvage blottie dans le creux d'un arbre alentour. Qu'une abeille qui ne boit pas meurt. Qu'une abeille qui a soif boit. Enfin que l'on n'a pas encore trouvé le moyen de leur expliquer qu'il ne faut pas le faire dans la piscine de celui qui, ami de la nature, est venu s'installer au milieu de celle-ci...